Fabricant Français de sacs et sachets plastique

Sac et sachet plastique PE BD Sac et sachet plastique Zip Sac et sachet plastique Zip Kangourou Sac et sachet plastique PP Sac et sachet plastique Bretelle Sac et sachet plastique poubelle Remise et reduction en volume
Bienvenue | 
Panier :        (vide)

Panier  

(vide)
Publicité

Besoin d'aide ?

Contactez Sacs Direct
Et si nous faisions la première commande ensemble ?

Appelez-moi au
Téléphone Sacs Direct

lundi-vendredi 9h-12h/13h30-17h30

Envoyez-moi un mail

Rejoignez-nous

Démarche qualité

Nos sacs PE BD sont fabriqués en France.

Nous contrôlons toute la filière : de la matière première au sac complètement fini. La qualité fait l'objet d'un suivi permanent. Chaque lot est traçable. Nos sacs répondent aux normes Alimentaires, Nucléaires, Reach, etc.

Notre exigence fait la différence :

  1. Le choix de matières premières de qualité (Sélection rigoureuse des fournisseurs)
  2. Contrôle qualité à toutes les étapes
  3. Respect de nos engagements (transport, qualité, etc.)
  4. Spécifications rigoureuses : fiches techniques à votre disposition
  5. Nous travaillons même ce qui ne se voit pas: ajout systématique d'adjuvants de protection contre les UV

Sacs-direct vous donne la parole ! Vous avez une suggestion, une remarque, une proposition ? Contactez-nous via le formulaire de réclamation.

Écrivez-nous

Actualité : ce que dit la loi sur l’usage des sacs en plastique.

Publié le 27/07/2016

 

L’utilisation des sacs en plastique lors du passage en caisses des
grandes surfaces est interdite en France par la ministre de l’Ecologie
Ségolène Royal depuis le 1 er janvier 2016 mais n’a été vraiment
appliquée que depuis le 1 er juillet 2016. Les commerçants pouvaient
encore distribuer leurs sacs plastiques jusqu’à cette date limite afin
d’épuiser leur surplus en plastique. Certaines enseignes de grande
distribution proposaient déjà bien avant l’application de cette loi de
2016 des sacs de courses recyclables à leurs clients que ceux-ci
pouvaient ramener dès qu’ils étaient détériorés et qu’on leur
échangeait contre des sacs neufs.
En effet, aujourd’hui lorsque l’on fait ses courses on est obligé
d’amener avec soi son propre cabas pour pouvoir y conditionner ses
achats. Cette interdiction fait suite à une volonté du ministère de
l’écologie de venir à bout des problèmes rencontrés aussi bien par les
mammifères marins que par les poissons, les oiseaux ou les tortues
qui mangent ces pièges en plastique en croyant que c’est de la
nourriture comestible (méduses, plancton par exemple). Pour vous
donner quelques chiffres, il faut savoir que 75% des déchets marins
sont en plastique et causent du tort à plus de 260 espèces d’animaux.
Il est clair aussi qu’utiliser un sac plastique ne dure que quelques
minutes et que par contre sa décomposition mettra, elle, plus de 4
siècles d’où la nécessité urgente de publier un décret contre ce
gaspillage économique. La loi contre le gaspillage précise que
désormais tous les emballages à base de matière plastique toxique
c’est-à- dire fabriqués avec du carbone (polyéthylène) sont interdits
aussi bien pour la vente que pour l’utilisation personnelle dès lors
qu’ils ne sont pas biodégradables, c’est-à- dire qu’ils peuvent être
détruits par des bactéries. Actuellement, on trouve encore dans
certaines grandes surfaces des petits sachets en plastique dans les
rayons fruits et légumes mais ceux-ci disparaîtront définitivement le
1 er janvier 2017 et ils seront remplacés par des sacs en papier
biodégradables. Des courriers tels que les impôts ou les publicités par
exemple qui sont habituellement envoyés sous plastique ne le seront
bientôt plus. De même, la vaisselle jetable que l’on utilise
actuellement pour le pique-nique n’existera plus dans aucun magasin
dans les années 2020.
Cet objectif d’en finir avec les sacs plastiques et ses composants
polluants s’étend également à l’ensemble des pays européens et
devient un enjeu international

La distribution gratuite de sacs en plastique lors du passage en caisses des grandes surfaces est interdite en France par la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal depuis le 1er janvier 2016 mais n’a été vraiment appliquée que depuis le 1 er juillet 2016.

Certaines enseignes de grande distribution, bonnes élèves, proposaient déjà bien avant l’application de cette loi de 2016 des sacs de courses recyclables à leurs clients : des cabas épais, solides  que les clients pouvaient ainsi réutiliser à volonté et surtout, ramener dès qu’ils étaient détériorés pour échange. Une bonne initiative rapidement adoptée par de nombreux français ! Pour les autres, commerçants, superettes, moyennes et grandes surfaces, la loi précise que pour pouvoir écouler les stocks de sacs en plastique, il reste possible de distribuer gratuitement des sacs et ce jusqu'à la fin de l'année 2016.

 

Pourquoi supprimer les sacs en plastique ?

75% des déchets marins sont en plastique et causent du tort à plus de 260 espèces d’animaux. Une réalité incroyable, déplorable, contre laquelle il est nécessaire d'agir, de réagir. Face à ce chiffre consternant, le ministère de l’écologie s'attaque aux mauvaises habitudes des consommateurs. Objectif : apprendre aux français à consommer mieux, différemment, et surtout à s'organiser pour le bien-être de la planète.

 

Mode de consommation et apprentissage

L'usage d'un sac plastique distribué en caisse ne dure que quelques minutes : vous chargez vos course, les déchargez à la maison. Le sac, souvent de qualité médiocre, fragile, est déchiré ou percé et fini à la poubelle, dans le meilleur des cas. Sa décomposition par contre mettra, elle, plus de 4 siècles d’où la nécessité urgente de publier un décret contre ce gaspillage économique.

 

La loi contre le gaspillage précise que désormais tous les emballages à base de matière plastique toxique c’est-à-dire fabriqués avec du carbone (polyéthylène) sont interdits aussi bien pour la vente que pour l’utilisation personnelle dès lorsqu’ils ne sont pas biodégradables, c’est-à- dire qu’ils peuvent être détruits par des bactéries.

 

Actuellement, on trouve encore dans certaines grandes surfaces des petits sachets en plastique dans les rayons fruits et légumes mais ceux-ci disparaîtront définitivement le 1 er janvier 2017 et ils seront remplacés par des sacs en papier biodégradables.

Des courriers tels que les impôts ou les publicités par exemple qui sont habituellement envoyés sous plastique ne le seront bientôt plus. De même, la vaisselle jetable que l’on utilise actuellement pour le pique-nique n’existera plus dans aucun magasin d'ici les années 2020.

 

Cet objectif d’en finir avec les sacs plastiques et ses composants polluants s’étend également à l’ensemble des pays européens et devient un enjeu international. Et vous, que faites-vous pour changer vos habitudes ? 

 



Publié par Laurent Lefebvre

Cet article a t-il été utile ?

Article précédent Article suivant